Array ( )

Ce garçon mourant car il souffre d'un grave cancer tenait à vivre jusqu'à la naissance de sa petite sœur !


Un garçon de 9 ans a déjoué les prédictions des médecins après être parvenu à survivre jusqu'à la naissance de sa sœur alors que les spécialistes lui avaient annoncé qu'il ne lui restait plus que quelques jours à vivre en raison d'un grave cancer dont il est atteint.

Le garçon nommé Bailey avait appris des médecins que le cancer dont il était atteint était très agressif et ainsi, ses chances de survivre allaient se limiter à quelques semaines, voire même quelques jours.

Tout avait débuté à l'été 2016 quand Bailey avait affirmé à ses parents qu'il ne se sentait pas très bien. Au mois de septembre, il se décidait enfin à consulter un médecin pour apprendre qu'il souffrait d'une infection virale.


Mais après un traitement antibiotique qui n'avait pas donné les résultats souhaités, les médecins ont fouillé davantage pour alors découvrir qu'en réalité, Bailey était atteint d'un cancer de grade 3 qui s'attaquait directement à ses ganglions.

Bailey allait alors subir un traitement très agressif et en février 2017, les premiers résultats laissaient croire qu'il s'en sortirait.

Mais quelques mois plus tard, les médecins découvraient que le cancer était revenu en force. Bailey allait se battre une seconde fois pour ensuite être déclaré à nouveau en rémission.

Puis, en août dernier, les médecins avaient de très mauvaises nouvelles pour Bailey et ses parents. Non seulement le cancer était revenu, mais cette fois-ci, il se propageait à une vitesse folle, réduisant ainsi considérablement les chances de guérison du garçon.

Comme les parents de Bailey attendaient une petite fille dans les prochains mois, Bailey était bien décidé à survivre jusqu'à sa naissance, et ce, même si les médecins ne lui donnaient plus que quelques semaines à vivre.

À la fin de novembre, alors que Bailey avait déjà dépassé de plusieurs semaines ses chances de survivre, sa petite sœur venait enfin au monde.

Le garçon était fou de joie à l'idée de pouvoir enfin la rencontrer.

Puis, dans les semaines qui ont suivi, l'état de Bailey a commencé à sérieusement décliner à un tel point que le 22 décembre, on devait l'amener aux soins palliatifs. Bailey aura brièvement repris connaissance pour conseiller à ses parents de nommer sa soeur Millie.

C'est à la veille de Noël que Bailey a rendu son dernier souffle, entouré de ses parents.

.