Array ( )

Pourquoi nos pieds ont tendance à puer ? Réponses !


Loading...

Le club des Têtes au Carré a récemment invité Audrey Boehly, une journaliste scientifique. Elle a ainsi éclairé tout le monde sur ce phénomène qui nous concerne tous : les pieds qui sentent le fromage…

Avant de se lancer dans les explications, voici l’extrait du « Parfum » de Patrick Süskind :

« Les hommes pouvaient fermer les yeux devant la grandeur, devant l’horreur, devant la beauté, et ils pouvaient ne pas prêter l’oreille à des mélodies ou à des paroles enjôleuses. Mais ils ne pouvaient se soustraire à l’odeur. Car l’odeur était sœur de la respiration. Elle pénétrait dans les hommes en même temps que celle-ci ; ils ne pouvaient se défendre d’elle, s’ils voulaient vivre. Et l’odeur pénétrait directement en eux jusqu’à leur cœur, et elle y décidait catégoriquement de l’inclination et du mépris, du dégoût et du désir, de l’amour et de la haine. Qui maîtrisait les odeurs maîtrisait le cœur des hommes. »

Audrey Boehly a donc coordonné la rédaction de Ça m’intéresse sur la science, et nous a éclairé sur ce phénomène. Elle explique ainsi dans un premier temps, que nos pieds passent beaucoup de temps enfermés dans les chaussures, et ainsi, la transpiration avec l’humidité provoque un développement de bactéries. Ces dernières se nourrissent des cellules mortes de notre peau.

Ces bactéries font partie de la famille des Brevibacterium, et une fois bien nourris, elles transforment ce qu’elles ont ingurgité en nouveaux composés chimiques. Parmi ces molécules, on retrouve de l’acide isolérianique, et c’est elle, qui est responsable de cette forte odeur.

Notons que plusieurs déclinaisons des Brevibacterium sont utilisées dans la fabrication de fromages. C’est une variation de molécule qui fait la différence pour nous, car plutôt que de nous dégoûter, elle peut nous faire saliver.

Alors, convaincu ?

.